Fragonard, Jean-Honoré (1732 - 1806)

L'Heureuse Famille

Temporairement absente

Date : Vers 1775
Dimensions : H. 33.5 x l. 41.5 cm
Numéro d’inventaire : J 146

Outre ses scènes frivoles et ses figures de fantaisie, Fragonard s’est illustré par ses sujets familiaux, à la fois pittoresques et touchants. L’Heureuse Famille a bénéficié dès l’origine d’une très grande renommée chez les amateurs de l’artiste. La composition avait d’abord fait l’objet d’une huile sur toile par Fragonard, aujourd’hui conservée à la National Gallery of Art de Washington. Une gravure d’après ce tableau contribua largement à ce succès, qui incita Fragonard à traduire L’Heureuse Famille sous forme d’aquarelle. Le centre de cette composition ovale est occupé par une mère embrassant son enfant, image spontanée de l’amour maternel. Un autre bambin serre affectueusement un chien, tandis qu’un autre donne du foin à un âne dans l’embrasure d’une fenêtre. La vision de ce ménage simple mais heureux trouve son inspiration dans l’art hollandais du XVIIe siècle, une source d’inspiration majeure pour l’art de Fragonard, mais également dans la littérature contemporaine des Lumières prônant la piété filiale et la prééminence de la famille. Leçon de morale, cette illustration du bonheur domestique élève au premier rang l’éducation des enfants prônée par Rousseau dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Dans le même temps, l’ordonnancement en frise, la monumentalité des figures et la sévère architecture classique trahissent l’engouement croissant des artistes français pour la culture antique. Dans cette composition soignée, le décor du logis associe des attributs rustiques - panier, cruche ou légumes - et des éléments d’architecture classique, colonnes ou autel antique, peut-être inspirés à Fragonard par son second et récent voyage en Italie.

Pour aller plus loin

Parcourir l'œuvre en très haute définition

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par