Jeaurat, Étienne (1699 - 1789)

Le Marchand d'orviétan ou l'opérateur Barri

Exposé en salle

Date : Vers 1743
Dimensions : H. 33 x l. 26.7 cm
Numéro d’inventaire : J 70

La scène d’intérieur associe trois personnages : un malade âgé au teint pâle installé dans son fauteuil et sa jeune épouse qui écoute les préconisations d’un homme en costume oriental portant une boîte de remèdes. Pseudo-guérisseur et charlatan, celui-ci préconise la prise de l’Orviétan, un soin originaire d’Italie à base de miel et de poudres mystérieuses, très prisé au cours du XVIIIe siècle. Son Le titre de l’œuvre est également une référence directe au conte L’Abbesse malade de Jean de La Fontaine. La peinture décrit une double satire aimable de la vie quotidienne, dénonçant à la fois la différence d’âge entre les époux, écho aux mariages arrangés, et la mode des herbes et médecines vantées et vendues par des médecins improvisés.

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par