Kändler, Johann Joachim (1706 - 1775)

L'Amour médecin

Exposé en salle

Date : Vers 1756
Matériau et technique : Porcelaine
Dimensions : H. 18 x l. 19 x P. 12 cm
Numéro d’inventaire : J 908
Marque de fabrique : Sous la terrasse, sous couverte : (épées bleues) [manufacture de Meissen]

Cette saynète colorée s’inspire d’une pièce de théâtre de Molière, L’Amour médecin, intitulée dans le catalogue de la manufacture de Meissen. Les personnages sont vêtus « à l’espagnole », comme des acteurs de théâtre. Kaendler a toutefois pris quelques libertés en introduisant un petit Amour en lieu et place du notaire de la pièce, jouant ainsi avec le titre théâtral. L’Amour est doté d’un long manteau d’hermine lui conférant une certaine autorité, et est accompagné d’une jeune fille tenant carquois et flèche, attributs traditionnels de Cupidon. Aux côtés de ce médecin déguisé, se tient un jeune couple, quelque peu désemparé, attendant les conseils du Maître. Leurs mains s’effleurent à peine et sont sur le point de se rejoindre. Kaendler les a ainsi figurées pour évoquer l’instant précédant l’imminente union entre les deux protagonistes. Ce type de scène galante à l’atmosphère légère et badine était très prisé par les amateurs d’arts décoratifs du XVIIIe siècle. La composition et les costumes du groupe en porcelaine entretiennent l’ambiguïté entre scène théâtrale et scène galante. Cette œuvre s’inscrit également dans la continuité de l’univers de Boucher. Si l’univers pastoral a été remplacé ici par une scène d’amour courtois, le sujet demeure les jeux et les tours de l’Amour pour ensorceler des personnages qu’ils soient comédiens ou bien réels. Le triomphe de l’Amour en est le thème central.

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par