Chargement...

Inconstante bergeronnette Anonyme Candélabre à deux branches garni d'un oiseau et de fleurs

Une bergeronnette à l’allure altière se tient sur un piédestal rocailleux entourée de branches fleuries. Réalisé en porcelaine de Saxe, l’oiseau a été créé par la manufacture de Meissen, principal centre de production de porcelaine dure (composée de kaolin) au XVIIIe siècle.

Feuillages et fruits de bronze agrémentent des tiges sinueuses couronnées de délicates fleurs de porcelaine, probablement modelées à la manufacture royale de Vincennes. Ces œillets et ces anémones sont rendus de manière très naturaliste avec des pistils vraisemblables et des pétales échancrés.

Cette charmante composition se dresse sur un socle de bronze à l’esthétique rocaille. Typique des années 1750, ce genre de piédestal chantourné était commandé par des marchands merciers parisiens, acteurs et diffuseurs de modes décoratives au XVIIIe siècle.

Très harmonieuse, cette œuvre est pourtant un assemblage d’éléments isolés, initialement conçus de manière séparée. Elle reflète le savoir-faire de ces marchands merciers, capables d’enjoliver les objets de luxe et de créer des compositions uniques au gré des commandes.

Les tonalités de rose poudré des fleurs, la délicatesse du volatile, la légèreté des branchages, ou encore le motif floral des bobèches : tout le décor évoque le printemps, saison synonyme de gaieté et de plaisirs retrouvés.

Anonyme

Candélabre à deux branches garni d'un oiseau et de fleurs

Exposé en salle

Date : Entre 1715 et 1774
Matériau et technique : Bronze, Dorure, Porcelaine
Dimensions : H. 39 cm
Numéro d’inventaire : J 328