Exposition passée 09 septembre au 05 décembre 2021

Musées dessinés

Christelle Téa
Salon Boucher, Musée Cognacq-Jay

L’exposition « Musées dessinés » rassemble un corpus d’une soixantaine de dessins réalisés sur le vif par Christelle Téa dans les quatorze musées et sites de la Ville de Paris.

Au cours d’une saison, la jeune artiste, diplômée des Beaux-Arts de Paris, s’est plongée dans le quotidien du musée Cognacq-Jay pour le croquer de son trait minutieux. D’un dessin à l’autre, elle écrit un récit intime du musée où se mêlent portraits de lieux, portraits d’œuvres et portraits de vie.

Sans esquisse préparatoire ni repentir, Christelle Téa saisit à l’encre de Chine l’atmosphère des lieux qu’elle dessine. En même temps qu’elle en fige les décors, elle révèle une myriade de détails, tantôt historiques, tantôt contemporains, qui vibrent et s’animent sous les yeux du spectateur.

Le temps d’un automne, l’artiste a habité de sa présence discrète et élégante les salles et les coulisses du musée dont elle offre différents points de vue : des perspectives d’ensemble sur les period rooms aux plans rapprochés sur certains chefs-d’œuvre, en passant par des instantanés commentés des activités culturelles du musée sous forme de bande dessinée.

En regard de cette découverte privilégiée, une sélection de onze dessins ouvre une fenêtre sur chacun des autres musées de la Ville de Paris : ici l’atmosphère feutrée de l’atelier-musée de Zadkine, là les majestueux espaces intérieurs du Petit Palais. Chemin faisant, Christelle Téa dessine une carte personnelle et originale des institutions culturelles de Paris Musées.

Présentée dans les salons du premier étage et en accès libre, cette exposition invite la pratique artistique contemporaine à tisser des liens avec les collections XVIIIe du musée Cognacq-Jay.

Biographie

Christelle Téa est née en 1988. Entre 2010 et 2015, elle est élève dans les ateliers de Patrick Tosani et de Jean-Luc Vilmouth aux Beaux-Arts de Paris où elle suit également les cours de Philippe Comar. Elle est titulaire du Diplôme National Supérieur d’Arts Plastiques, obtenu avec Félicitations du jury à l’unanimité en juin 2015.

Son travail s’articule essentiellement autour du dessin. Passionnée de musique, elle réalise en 2012 une série de dessins de chanteurs et d’instrumentistes de l’Orchestre National de l’Opéra de Paris, dessins exposés à la médiathèque de l’Opéra Bastille la même année. En 2014, elle effectue un séjour d’étude de six mois aux Beaux-Arts de Pékin et réalise de nombreux dessins sur le vif dans la ville. En 2016, elle est en résidence d’artiste au musée national Jean-Jacques Henner à Paris, puis en 2017 à Saratha Vilas, en Inde du Sud, et à Budapest.

Loin de chercher le réalisme au sens photographique, pour l’artiste, dessiner, c’est choisir – choisir dans la complexité du réel les éléments les plus signifiants. C’est-à-dire décanter la réalité pour faire surgir l’essence de ce qu’elle perçoit.

christelletea.com

En écoute

Déambulez d'oeuvre en oeuvre dans l'exposition avec Christelle Téa au micro de Jérémie Thomas dans le podcast Sens de la visite.

Affiche Musées dessinés

Commissariat

Annick Lemoine, directrice du musée Cognacq-Jay

Sixtine de Saint-Léger, attachée de conservation au musée Cognacq-Jay

Catalogue

Catalogue

Musées dessinés, Christelle Téa

Auteur : Annick Lemoine, Sixtine de Saint-Léger, Christelle Téa
Format : Relié
Dimensions : 21 x 27 cm
Nombre de pages : 88

En savoir plus

Presse

Dossier de presse (PDF , 2.2 Mo) Comuniqué de presse (PDF , 365 Ko)

Vous pourriez également être intéressé par