26 novembre

William Hogarth, The Laughing Audience

Conférences

Plaisirs des sens, plaisirs de l’imagination dans l’art et la littérature anglaise du XVIIIᵉ siècle

17h00

Durée : 2h00
Public : Adultes
Tarif : Gratuit

Conférence de Frédéric Ogée, Professeur de littérature et d'histoire de l'art britanniques (Université de Paris)

 

Cette séance ainsi que celle du 9 novembre clôturent le cycle de conférences initié à l'occasion de l'exposition "L'Empire des sens, de Boucher à Greuze" sur le thème : "Sociabilités et libertinage au siècle des Lumières".

Dans le sillage de sa « Glorieuse Révolution » de 1688, l’Angleterre inaugura le siècle des Lumières en découvrant le plaisir d’un certain nombre de libertés : « régler le pouvoir des rois en leur résistant » (Voltaire), publier sans entrave, réévaluer l’héritage des Anciens, regarder la Nature à travers le prisme de Newton plutôt que celui des prêtres, entreprendre à crédit, célébrer la sensibilité et l'imagination. Les Anglais ont ainsi cherché de nouveaux équilibres entre la liberté de l’individu — son goût, sa subjectivité, sa perception du monde, son « progrès » — et les nécessités de la sphère collective, qu’elle soit publique ou privée. Écrivains et artistes se sont vite employés à représenter cette nouvelle sociabilité, pour la modéliser et la polir autant que pour la promouvoir, au travers de remarquables expériences littéraires et picturales où les personnages se meuvent et s’émeuvent sous l’œil complice du spectateur-lecteur. Influencés par la philosophie empiriste ils font l'expérience du plaisir des sens pour accéder à la connaissance, d’eux-mêmes et du monde. La présente conférence permettra d’évoquer cette remarquable période de créativité qui, de Daniel Defoe et William Hogarth à Jane Austen et Thomas Lawrence, contribua au triomphe de la Grande-Bretagne sur la scène du monde.

Frédéric Ogée est professeur de littérature et d'histoire de l'art britanniques à l'Université de Paris. Ses principaux domaines de recherche sont l'esthétique, la littérature et l'art au cours du long XVIIIe siècle (1660-1815), sur lesquels il a souvent donné des conférences dans des universités européennes, nord-américaines et asiatiques. Commissaire de l’exposition sur le peintre anglais William Hogarth au Musée du Louvre en 2006, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment Diderot and European Culture, un recueil d'essais (Oxford: 2006, réédité 2009), J.M.W.Turner : Les paysages absolus (Hazan, 2010) et Jardins et Civilisations (Valenciennes, 2019), suite à une conférence organisée à l'Institut Européen des Jardins et Paysages de Caen. Il écrit actuellement une série de quatre monographies sur quelques grands artistes anglais (Thomas Lawrence, J.M.W.Turner, Thomas Gainsborough et William Hogarth) pour les éditions Cohen & Cohen (Paris), à paraître entre 2022 et 2025. De 2014 à 2017, il a été membre du conseil scientifique du musée Tate Britain à Londres et, depuis 2014, est membre du Conseil Scientifique de la Ville de Paris.

La conférence a lieu en présentiel au musée dans la limite des places disponibles et en distanciel via Zoom. Participation libre sur inscription obligatoire.

La conférence sera précédée à 16h30 d’une visite flash gratuite des collections en lien avec la thématique du jour.

Inscriptions à la visite par email à : reservation.cognacqjay@paris.fr

 

 

Vous pourriez également être intéressé par