Fragonard, Marie-Anne (1745 - 1823)

Portrait présumé de Rosalie Fragonard

Exposé en salle

Date : Vers 1780
Matériau et technique : Aquarelle, Gouache, Ivoire, Bronze, Dorure
Dimensions : H. 7.2 x l. 6 cm
Numéro d’inventaire : J728
Numéro de délivrance du legs : Au dos, en rouge : "D 73"

De petites dimensions et dotée d’un cadre qui protégeait le médium fragile du support (ivoire, vélin ou émail), la miniature ornait boîtes ou vêtements et se portait tant pour des raisons esthétiques qu’affectives. Figé dans une position hiératique ou songeuse, le modèle est ici saisi dans un cadrage serré et instantané. Ce portrait présumé de Rosalie Fragonard, fille du peintre éponyme et de l’artiste Marie-Anne Gérard, traduit la familiarité de l’auteur et son modèle. L’acuité avec laquelle l’artiste représente l’attitude et le teint diaphane de la jeune fille témoigne de la minutie extrême dont étaient capables les miniaturistes, diffuseurs d’images vraisemblables au siècle des Lumières. L’art de la miniature était très souvent la spécialité des femmes artistes. Collaboratrice de son mari et artiste reconnue, Marie-Anne Fragonard exposa sous son nom de jeune fille un grand nombre de miniatures. La touche légère de son pinceau qui mêle l'aquarelle et la gouache tout comme le charme de ses coloris étaient appréciés des amateurs.

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par