Boucher, François (1703 - 1770)

Portrait présumé de Marie-Emilie Baudouin, fille du peintre

Exposé en salle

Date : Vers 1758 1760
Dimensions : H. 75.5 x l. 65 cm
Numéro d’inventaire : J 11

François Boucher maria ses deux filles à ses élèves et collaborateurs préférés : Jean-Baptiste Deshays et Pierre-Antoine Baudouin. Il s’attache ici à traduire la ressemblance des traits de sa fille cadette, Marie-Émilie, entourée d’attributs galants également chantés par la poésie amoureuse contemporaine. Le thème de la jeune fille à l’oiseau était très apprécié au XVIIIe siècle. D’autres peintres tels que Jean Raoux et Jean-Marc Nattier ont exécuté des portraits similaires. Dans cette composition, l’oiseau, tout juste sorti de sa cage, fait certainement écho au statut récent de la jeune mariée. Associé à la grâce de la pose et à la douceur des traits du modèle, l’oiseau renvoie également à une sorte de candeur angélique. Ce tableau appartenait à la collection de Pierre-Jacques-Onésyme Bergeret de Grancourt, receveur général des Finances, et commanditaire à Clodion du monument funéraire en hommage à Ninette, son chien défunt.

Pour aller plus loin

Parcourir l'œuvre en très haute définition

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par