Fragonard, Jean-Honoré (1732 - 1806)

Perrette et le pot au lait

Exposé en salle

Date : Vers 1770
Dimensions : H. 53 x l. 63 cm
Numéro d’inventaire : J 29

Les Fables de La Fontaine (1621-1695) étaient fort appréciées au XVIIIe siècle. A l’instar de ses confrères Oudry ou Boucher, Fragonard choisit d’illustrer l’une des plus connues, Perrette et le pot au lait. Le moment représenté est l’instant suivant la chute de la jeune fille et de son pot, provocant l’hilarité de deux joyeux compères : « Perrette là-dessus saute aussi, transportée : Le lait tombe ; adieu veau, vache, cochon, couvée. ». Le lait ainsi répandu, ce sont tous les gains liés à sa vente qui se volatilisent, représentés sous forme d’un tourbillon de nuées s’échappant de la cruche. L’érotisme est ici manifeste : la jupe écarlate et le jupon retroussés par le mouvement de la chute laissent apparaître les mollets et les pieds menus de la jeune étourdie. Fragonard sait rendre l’instantané à la perfection avec une aisance picturale qui lui est propre. Non sans poésie, l’artiste retranscrit librement la scène, grâce à une touche rapide et colorée qui lui assura un grand succès auprès des amateurs, notamment les frères Goncourt qui louèrent la touche enlevée et éblouissante du peintre.

Pour aller plus loin

Parcourir l'œuvre en très haute définition

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par