Gouthière, Pierre (1732 - 1813)

Pendule lyre bleu de roi

Exposé en salle

Date : Vers 1785
Matériau et technique : Porcelaine, Bronze, Dorure
Dimensions : H. 59 cm
Numéro d’inventaire : J 321

Durant le règne de Louis XVI (1774-1792), les pendules deviennent prétextes à de multiples essais techniques et esthétiques. Le modèle de la pendule lyre est produite une trentaine de fois par la Manufacture de Sèvres entre 1785 et les années 1800. Louis XVI acquiert, à ses débuts, deux pendules en "beau bleu", qui imitent fidèlement l’instrument de musique. Le balancier de l’exemplaire du musée Cognacq-Jay est suspendu aux cordes de la lyre. Les contours de l’objet, en porcelaine bleu-de-roi, sont soulignés avec élégance par des garnitures en bronzes dorés inspirées de motifs antiques : cordons perlés, guirlandes de feuillages et couronnes de lauriers répondent ainsi au masque d’Hélios, le Soleil, qui surmonte la composition. Cette pendule, dont la forme évoque la lyre du dieu romain de la musique et des arts, Apollon, associe plusieurs motifs iconographiques qui se rapportent également à cette divinité : la lyre est sommée par un Hélios rayonnant, divinité associée à Apollon dans le panthéon romain ; la couronne de lauriers présente en garniture de façade renvoie au prix remporté par les vainqueurs de jeux, notamment musicaux, durant l'Antiquité. La finesse du travail du bronze est manifeste dans les motifs floraux qui masquent les têtes des vis de fixation au revers de l’objet.

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par