Robert, Hubert (1733 - 1808)

L'Accident

Exposé en salle

Date : Entre 1790 1804
Dimensions : H. 60.5 x l. 73 cm
Numéro d’inventaire : J 99
Signature : Signé au centre : "H. Robert"

Dans L'Accident, Hubert Robert met en scène deux monuments antiques de Rome : à gauche, la façade ruinée d'un édifice qui évoque l'arc de triomphe de Septime-Sévère ; à droite, la célèbre pyramide de Caius Cestius. À la suite de son séjour dans la Ville Éternelle, il a durant toute sa carrière utilisé ce tombeau dans ses compositions imaginaires de ruine romantiques, à la fois comme un motif plastique décoratif et comme un souvenir sentimental de son séjour romain. Surnommé « Robert des ruines », son goût pour l’archéologie est souligné ici par la nature morte de fragments antiques placée au premier plan : colonnes, bas-reliefs et sarcophages sont regroupés de manière pittoresque. Le tableau baigne dans une lumière transparente de fin d’après-midi romain traité avec sa délicatesse de peintre-poète. L'artiste rassemble dans la même toile des monuments réels et imaginaires dont les ruines, à moitié envahies par la végétation, invitent à méditer sur le temps qui passe et la fragilité de la vie humaine. Du drame qui se joue dans ce cadre à la fois grandiose et champêtre, dont l'aspect contraste avec la petitesse des personnages, Robert retient l'instant où l'homme qui tombe semble suspendu dans l'espace avant d'être englouti par le sarcophage ouvert.

Pour aller plus loin

Parcourir l'œuvre en très haute définition

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par