Anonyme

Chat assis, formant veilleuse

Exposé en salle

Date : Entre 1775 et 1795
Matériau et technique : Porcelaine, Email (technique céramique)
Dimensions : H. 21.5 x l. 15.5 x P. 14 cm
Numéro d’inventaire : J 878

Comme l'indiquent les traces noires de fumée visibles à l'intérieur, ce chat en porcelaine a servi de veilleuse : la lumière éclairait la gueule ouverte et les yeux évidés de l'animal, qui prenait un aspect fantastique. La stylisation du corps et la couleur bleu turquoise ne concourent pas non plus à donner au félin une apparence réaliste. Cette couleur vive est obtenue par glaçure, technique apparue en Chine au XIVe siècle, puis perfectionnée au XVIIe siècle. Elle a été très prisée par les amateurs européens qui, jusqu'à la fin du XIXe siècle, recherchèrent ces objets aux formes animales. Ceux-ci étaient importés par la Compagnie des Indes qui en faisait un commerce très lucratif. Par un jeu d’influences croisées, ces objets eurent une influence sur les productions européennes, comme en témoignent, par exemple, certaines porcelaines de Meissen qui reproduisent le bestiaire asiatique. Si les civilisations orientales attribuaient à ces animaux un fort sens symbolique, l'aspect décoratif a prévalu en Europe.

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par