Lemire (Charles Gabriel Sauvage, dit) (1741 - 1827)

Buste de faune

Exposé en salle

Date : En 1785
Matériau et technique : Terre cuite, Pierre
Dimensions : H. 29 x l. 17 x P. 12 cm
Numéro d’inventaire : J 226
Signature et date : "Lemire 1785"

Dans la mythologie grecque, le faune est un être hybride mi-homme mi-bouc appartenant au cortège dionysiaque. Lemire, sculpteur lorrain du XVIIIe siècle, le représente en buste de terre cuite, avec amorce des bras, doté de ses attributs traditionnels : le pampre de vigne dans sa chevelure hirsute, les cornes de bouc, une barbe fournie,  les oreilles allongées, parfois pointues, et la peau de bête -appelée nébride - lui servant de vêtement. L’artiste exécute une ronde-bosse très dynamique du fait d’une distorsion entre le buste et l’orientation de la tête à senestre. La statuette semble prendre vie sous le ciseau du sculpteur qui a su rendre l’air mutin du faune en jouant avec les creux des pupilles, des cernes, des rides d’expression et la bouche entrouverte. Les sourcils broussailleux et les pommettes saillantes accentuent l’expression malicieuse du sujet. La fortune critique du sujet se mesure au nombre de versions du thème.

Télécharger l'image en HD

Vous pourriez également être intéressé par